Exemple de réalisation

Exemple de réalisation

Les gestionnaires de l’Aménagement forestier coopératif des Appalaches (AFCA) avaient la volonté d’améliorer l’ergonomie de la tâche d’entaillage afin de prévenir les troubles musculosquelettiques chez les travailleurs.

Le mandat de SCE

  • Décrire les exigences physiques associées à la tâche d’entaillage;
  • Identifier et évaluer les risques de développement de troubles musculo-squelettiques pour les travailleurs;
  • Proposer des pistes de solution afin d’améliorer l’ergonomie de la tâche, notamment, par une formation sur les meilleures méthodes de travail.

Les résultats

Lors de cette intervention, il a été très intéressant de mettre en lumière le fait que les conditions climatiques, et plus particulièrement la quantité de neige au sol, sont étroitement liées aux exigences de la tâche.

Effectivement, cette tâche peut devenir plus exigeante lorsque l’entaille doit être faite en hauteur, au-dessus des épaules, ou même au-dessus de la tête. Ainsi, la quantité de neige au sol lors du travail à faire permettra d’être plus près ou plus loin de son entaille. Cette année par exemple, il y avait une très faible accumulation de neige au sol, par rapport à l’année dernière, ce qui faisait en sorte d’éloigner l’entaille de la portée des travailleurs. 

Suite aux analyses ergonomiques effectuées par l’équipe de SCE, une formation qui traitait des méthodes de travail à privilégier a immédiatement été donnée aux travailleurs afin de prévenir les TMS à court terme. Bien sûr, puisque la saison d’entaillage est très courte (environ 2 mois), il fallait former les travailleurs le plus rapidement possible. Cette formation portait surtout sur le maniement des outils en regard des approches biomécaniques, pour diminuer les exigences physiques malgré le contexte de distance verticale de l’entaille. La disposition des outils et l’accès à ceux-ci a également été abordé, encore dans l’optique de faciliter la tâche.

D’autres pistes de solution ont été discutées avec le technicien acéricole de l’AFCA, et celles-ci doivent être développées au cours de l’année afin de les mettre en place pour la prochaine saison d’entaillage. Bien que quelques idées techniques soient sur la table pour favoriser l’entaillage dans la zone de confort des travailleurs, d’autres actions peuvent être mises en place pour réduire les exigences physiques et prévenir les TMS, notamment par la rotation des tâches, les types d’outils et d’équipements et les programmes d’exercices.

En somme, nous tenons à féliciter l’équipe de l’AFCA pour l’attention portée à la santé de leurs travailleurs et nous sommes fières d’avoir pu amener notre expertise en matière d’ergonomie pour améliorer les conditions des acériculteurs lors de la réalisation de cette tâche !

Partager cette publication